Contact du site du pourquoi pas

 
 

Préparation de son Hébergement lors d'une randonnée 

 

La façon de se loger lors de vos randonnées va surtout dépendre de votre façon de randonner.

  • Randonnée à moindre frais sur plusieurs jours
  • Randonnée point à point sans itinéraire précis
  • Randonnée point à point sur un itinéraire précis ( GR)
  • Randonnée en étoile à partir d’un point

 

Bivouac :

Un bivouac est un campement rudimentaire permettant de passer la nuit en pleine nature. Dans les pays développés le bivouac est le plus souvent pratiqué par des vacanciers lors de randonnée de plusieurs jours. En général le bivouac ne nécessite pas l'usage d'une tente et est le fait de dormir sans protection, ce qu'on appelle communément « dormir à la belle étoile ».

ATTENTION, Le bivouac peut être interdit dans certains sites et dans certains pays (Espagne)

 

Campings :

Le camping est un moyen plus élaboré de passer la nuit. Il nécessite, pour le randonneur, le montage d’une tente dans un lieu précis. On peut s’installer sur un terrain aménagé (camping payant ou non ) ou en pleine nature (camping sauvage). Suivant votre itinéraire de randonnée vous pourrez faire appel à une des 2 façons ou les 2.

Liens vers des sites concernant le camping :

http://www.camping.fr/

http://www.campingfrance.com/

http://www.campingdefrance.com/

http://www.campingdesrandonneurs.com/

 

Gîtes d’étapes ou chambres d’hôtes :

En général, ces gîtes sont prévus pour de très courtes durées et très souvent correspondent à des dortoirs. Volontairement, je les classe avec les chambres d’hôtes qui remplissent le même type de fonctionnement. On se sert de ce type de logement lors d’une étape sur l’itinéraire d’un randonnée de plusieurs jours

 

http://www.gite-etape.com

 

Gîtes ruraux :

Par rapport au gites d’étape, ce genre de gite correspond à de la randonnée en étoile à partir d’un point fixe. Il est en général à réserver pour minimum une semaine du samedi au samedi comme notre gite « Aux Plaisirs du CAGIRE »

 

http://www.france-gites-ruraux.com

 

Refuges libres :

Très souvent en montagne nous trouvons des cabanes ou des refuges non gardés laissé à la disposition des randonneurs itinérants.

Pensez toujours aux autres randonneurs qui vous succèderons dans ce lieu :

  • Redescendre toutes vos ordures vers les poubelles de la vallée,
  • Donner un coup de balai ou de brosse dans le refuge, pour le laisser au moins aussi propre que vous l'avez trouvé (et même plus propre pour les bonnes volontés!),
  • Remplacer le bois brûlé, en le stockant là où il pourra sécher,
  • Fermer solidement la porte derrière vous, pour empêcher la pluie, la neige et les animaux de pénétrer.

 

Refuges gardés :

Par rapport aux refuges non gardés qui sont en général toujours ouvert, ce type de refuge est administré par un gardien et payant. Il faut obligatoirement contacter le gardien avant tout départ, car ce type de refuge n’est pas obligatoirement ouvert toute l’année et les places étant souvent limitées, la réservation est obligatoire.

En général, le refuge est un espace collectif et pas un hôtel. La salle de restauration, les dortoirs, les sanitaires sont en commun. Quelques rares refuges proposent des chambres individuelles

http://www.pyrenees-refuges.com/

http://www.pyrenees-team.com/pteam/refuges/refuges31/1

http://www.ffcam.fr/rechercher_refuge_chalet.html

 

Copyright © 2017 Le Pourquoi Pas - Club de randonnées pédestres et de loisirs sur la région de Toulouse - Tous droits réservés